Sélectionner une page

Je ne sais pas vous, mais nous avons toutes en tête une copine qui est une maman et une femme parfaite. Cette même femme que vous adulez mais aussi qui vous colle mal au ventre. Car en regardant votre maison, il y a un bazar pas possible, vous arrivez à l’école ou à la crèche complètement décoiffée (vous avez eu le temps de prendre une douche, c’est déjà ça), et votre môme a un pull avec un peu de vomi dessus, ou les mêmes chaussettes que la veille. Alors parfois quand vient le soir, vous rêvez d’être cette femme qui en plus de tout ça, semble si sereine et confiante

Je vais vous avouer un secret : en fait, cette femme est un mythe.

Bien sûr les apparences nous laissent le croire, mais je crois qu’en chaque femme, il y a une fêlure, une imperfection. Et heureusement, car c’est aussi cela qui fait notre humanité.Maintenant, si on revient à la réalité, bien sûr qu’être parent c’est du bonheur (et tout le blabla à la guimauve qui va avec, oui), mais punaise, qu’est ce que c’est difficile et fatiguant aussi !

Alors aujourd’hui, j’avais envie de vous partager ma trousse de secours spéciale maman. Mes 3 habitudes pour être une maman zen au quotidien (ou presque) :

Habitude n°1 de maman zen: RES – PI – RER : allô la terre, allô les mums, on respire !

Ça vous paraît banal ? et pourtant. Combien de fois je me suis surprise en flagrant délit d’apnée. Vous savez ces moments où vous retenez votre souffle, soit pour pas péter un plomb, soit par crispation ! La meilleure habitude et la plus facile aussi que j’ai commencé à prendre, c’est de me concentrer sur ma respiration au quotidien. Je fais ça environ 3 fois 3 minutes par jour, plus si besoin. Souvent le matin en voiture ou sous ma douche, le midi après le repas, le soir au moment du pyjama avec mon fils, et on le fait même ensemble maintenant (il est trop chou !).

L’idée c’est de privilégier la respiration par le ventre. On peut poser ses mains sur son ventre pour s’y aider au début, et essayer de se concentrer au maximum sur le mouvement de l’air qui rentre et qui sort. Et progressivement d’allonger les temps de respirations. Si vous avez le besoin d’être guidé, internet regorge d’applications, de vidéos et de podcasts. N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez envie que je vous prépare un podcast ou une vidéo avec mon exercice préféré de respiration.

C’est comme le vélo, plus on pratique, mieux on s’en sort. Donc on répète ça tous les jours. Cela a deux avantages : ça calme et ça fait le plein d’énergie ! C’est une bonne habitude à prendre pour être plus sereine.

Petit bonus, on peut essayer d’apprendre à nos enfants à faire ces petits exercices. Pour nous, cela fait partie de son rituel de sommeil. Je vous en parlerai peut-être un jour si cela vous intéresse 🙂

Habitude n°2 de maman zen : s’organiser des temps solos

Soyons claires, j’aime mes hommes plus que tout au monde. Je donnerai tout ce que j’ai pour que mon fils et mon mari soient les plus heureux du monde. Mais pour y arriver, il faut absolument que je préserve ma santé mentale. Alors j’ai pris conscience que malgré tout le bonheur qu’être mère m’apporte, j’étais aussi une femme à part entière. Mon mari est un mari en or (ne lui dites pas que j’ai dit ça il pourrait se reposer sur ses lauriers), mais il m’appartient d’anticiper et de tout organiser dans notre vie familiale. Et puis je suis une passionnée par mon métier, et je m’implique à 250%. Mais à quel moment mon cerveau déconnecte ? Jamais. Puisque je croule sous les demandes. Alors un jour où j’étais au bout du rouleau, j’ai décidé de m’accorder quotidiennement des petits temps solos (très courts mais existants !). Et une fois par semaine je fais une activité pour moi, rien que pour moi, à l’extérieur de la maison. Au début on culpabilise, et puis on souffle, on revit et on y prend vite goût. Pour ma part, quand je rentre du travail, je m’occupe de mon fils de 17 mois. Quand son père rentre, je lui demande de prendre le relais et je file sous une douche express. Ces 5 minutes à moi me font un bien fou, j’évacue le stress de la journée. Et je chante à tue-tête… oups ! Cela m’a pris 16 mois pour trouver le BON moment pour moi, et ce qui fonctionne vraiment. Essayez, trompez-vous, recommencez. Encore. Et encore. Jusqu’à trouver le moment et la chose qui vous font vraiment du bien.

Ensuite, une fois par semaine j’ai le choix : une sortie avec des copines, 1h de shopping, 1 séance de fitness ou je sors courir (ne me maudissez pas, j’adore ça). Ici c’est pareil, essayez plusieurs choses jusqu’à ce que vous trouviez l’activité qui vous permet de déconnecter de toutes les contraintes, pressions en tous genres et qui vous permet de vous retrouver, vous, en tant que femme. Faites quelque chose qui libère des endorphines, qui vous fait kiffer, qui vous fait ressentir des émotions positives.

Habitude n°3 de maman zen : accepter que tout ne soit pas parfait

Ce troisième point est crucial. Tout ne peut pas être parfait. Tout ne se passera jamais comme vous l’aviez prévu. Et c’est OK. Tout n’est pas parfait, et c’est OK. Je répète, tout n’est pas parfait, et c’est OK.

Faire les choses avec votre cœur et en acceptant ses propres limites est bien assez suffisant, non ?

Faut-il vraiment que je développe ce point ? J’ai personnellement touché le fond pour pouvoir arriver à cette conclusion. La perfection n’existe pas, et vouloir que tout roule parfaitement est tout simplement une contrainte supplémentaire que l’on s’impose à soi-même. Revoyez vos priorités, voyez ce que vous pouvez peut-être assouplir. Par exemple, nous avons des dîners Picard, alors qu’on adore cuisiner. Je laisse mon fils vider ses caisses à jouets pleines à craquer certains soirs. J’ai déjà oublié de changer son body de la veille. On a déjà passé des journées entières en pyjama tous les 2. C’est OK. Tout ne peut pas être parfait.

Voilà pour ces 3 habitudes à mettre en place pour être une maman plus cool. J’avais vraiment envie de vous dire que pour se retrouver et être un peu plus détendues, il est parfois salvateur de changer quelques-unes de ses habitudes. De mettre en place de nouveaux rituels qui nous permettent de ressentir des choses positives pour soi-même. N’hésitez pas à partager avec moi vos petites astuces. Si dans un cerveau de maman il y a beaucoup pour tout mener de front, imaginez dans tous nos cerveaux réunis 😊

Et la cerise sur le gâteau c’est que tout le monde gagne à vous retrouver, zen, détendue et souriante : votre enfant en premier. Si vous pensez que c’est égoïste de penser un peu à soi, demandez à vos enfants comment ils vous préfèrent : détendue ou stressée ? Et s’ils ne sont pas contents de vous retrouver après une bonne séance de rire avec vos copines ou un bon bain chaud… ?

 

Cet article participe à l’événement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen. J’apprécie beaucoup ce blog, et en fait mon article préféré est celui-ci.